Espace shopping
Ciel & Espace, le magazine qui vous guide toujours plus loin
Abonnez-vous au magazine et à sa version numérique.

Ciel & Espace, nouvelle formule, c'est
  • des actualités
  • des reportages
  • des interviews, des portraits
  • les plus belles images de l'Univers décryptées pour vous
  • des tests d'instruments sans concession
  • des conseils pour débuter et pratiquer l'astronomie
  • des pages consacrées à la publication de vos photos
Mais c'est aussi une vraie communauté avec laquelle partager votre passion et nourrir votre curiosité.
  • Philae_s_primary_landing_site_node_full_image_2.png
    Philae connaît son objectif sur la comète Chury

    Le module Philae visera le site J à la surface de la comète Churyumov-Gerasimenko.

Feed Ciel&EspaceDernières informations
  • 16/09/2014 :
    Samedi 20 septembre, c'est le Jour de la Nuit
    Samedi 20 septembre, c'est le Jour de la Nuit


    A vos agendas! Le 20 septembre, c'est le Jour de la Nuit, une opération de sensibilistion à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé. A ce jour, 383 événements sont prévus dans toute la France. Au programme: extinction des lumières, randonnées nocturne, observation du ciel, etc. Pour connaitre la manifestation la plus proche de chez vous, à l'aide d'une carte interactive, rendez vous sur: www.jourdelanuit.fr

  • 11/09/2014 :
    Soyouz TMA-12M bien rentré sur Terre
    Soyouz TMA-04 landing.jpg
    Soyouz TMA-12M bien rentré sur Terre


    Les trois astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) Steeve Swanson, Alexander Svorktsov et Oleg Artemyev ont regagné la Terre ce 11 septembre 2014. Leur vaisseau russe Soyouz TMA-12M a touché le sol du Kazakhstan à 8 h 23 du matin (heure locale). Les trois hommes ont passé 169 jours dans l'espace. Cet équipage (le 40e pour l'ISS) sera remplacé le 25 septembre par un nouveau trio dont fait partie la quatrième cosmonaute russe Elena Serova.

  • 09/09/2014 :
    Yutu toujours vivant !
    Yutu.jpg
    Yutu toujours vivant !


    Le robot chinois Yutu est toujours vivant à la surface de la Lune. Le petit engin, qui était arrivé dans la mer des Pluies le 14 décembre 2013 à bord de la sonde Chang'e 3, avait rapidement été en proie à de sérieux problèmes techniques. Ses panneaux solaires ne se refermaient plus pendant la nuit. Incapable de se déplacer et de mener des expériences, il est pourtant toujours actif puisqu'il communique avec la Terre. Les responsables de la mission ont dévoilé un panorama pris depuis son ultime localisation. Toutefois, on ne sait pas à quelle date.

  • 05/09/2014 :
    Impact de débris spatial sur l'ISS
    ISS.JPEG
    Impact de débris spatial sur l'ISS


    Un petit impact causé par un débris spatial a été découvert sur la fenêtre numéro 2 du module Cupola de la Station spatiale internationale (ISS). Le choc a laissé un mini-cratère de quelque millimètre de large, sans danger pour l'équipage. Le module Cupola, qui contient plusieurs fenêtres formant une grande baie vitrée, reste opérationnel.

  • 01/09/2014 :
    Alerte incendie dans l'ISS
    ISS.JPEG
    Alerte incendie dans l'ISS


    L'équipage de la Station spatiale internationale (ISS) a déclenché manuellement l'alarme incendie samedi 30 août après avoir senti une odeur de brûlé. C'est le Russe Aleksandr Skvortsov qui a décelé le problème à l'interieur du module Poisk alors qu'il se changeait après avoir fait du sport. Finalement, l'origine des émanations a été identifiée : un réfrigérateur installé la veille dont la peinture extérieure a été partiellement brûlée. Visiblement, Skvortsov l'avait malencontreusement mis en marche en se changeant. Mais aucun court-circuit ne s'est produit. L'équipage ne court aucun danger.

  • 28/08/2014 :
    Premier lancement du SLS retardé à 2018
    SLS Nasa.jpg
    Premier lancement du SLS retardé à 2018


    La Nasa a annoncé que le premier lancement de sa fusée géante SLS (Space Launch System) interviendrait au plus tard en novembre 2018. Ce qui signifie que cet essai, initialement programmé pour l'automne 2017 subira un retard d'un an. Pour cette mission, l'Agence spatiale européenne (ESA) doit fournir le module de service de la capsule Orion. Et sa construction fait face à quelques retards également.

  • 25/08/2014 :
    Curiosity ne creuse pas et poursuit sa route
    Curiosity_100.jpg
    Curiosity ne creuse pas et poursuit sa route


    Le robot américain Curiosity a fait un essai de forage sur une roche martienne rencontrée au bord de la sablonneuse "Hidden Valley". Mais la roche a bougé pendant l'opération, si bien que la Nasa la juge mal choisie pour un prélèvement. L'engin abandonne donc et poursuit sa route vers son objectif, le mont Sharp, encore distant de 3 km.

  • 25/08/2014 :
    Les satellites Galileo sur une mauvaise orbite
    Les satellites Galileo sur une mauvaise orbite


    Lancés vendredi 22 août depuis la Guyane, deux des satellites de la constellation Galileo n'ont pas atteint l'orbite visée. En cause, vraisemblablement, un dysfonctionnement du dernier étage Fregat de la fusée Soyouz. Leur orbite est elliptique, entre 13 700 et 25000 km et non circulaire à 23 000 km comme prévu. Il semblerait également que la latitude ne soit pas la bonne. La question désormais est de savoir si le carburant à bord est suffisant pour faire une correction d'orbite, mais cela semble peu probable. C'est un coup dur pour le GPS Européen car le programme accuse déjà 6 ans de retard.

  • 22/08/2014 :
    Galileo 5 et 6 sur orbite
    Soyouz_Kourou_140.jpg
    Galileo 5 et 6 sur orbite


    Après un report de 24 h dû à de mauvaises conditions météo, la fusée Soyouz chargée de lancer les satellites 5 et 6 de la constellation Galileo a décollé du Centre spatial guyanais ce 22 août 2014 à 14 h 27 (heure légale française). Ces deux satellites vont s'ajouter aux précédents pour constituer un système européen de positionnement fonctionnant sur le même principe que le GPS.

  • 21/08/2014 :
    Churyumov-Gerasimenko à la pesée
    Rosetta.jpg
    Churyumov-Gerasimenko à la pesée


    La comète Churyumov-Gerasimenko a une masse de 10 milliards de tonnes. C'est que l'Agence spatiale européenne (ESA) a annoncé comme résultat préliminaire obtenu lorsque la sonde Rosetta se trouvait à 80 km de l'objet. La marge d'incertitude dans les mesures est de 10%. Cela confère à l'astre glacé de 4 km de long une masse volumique voisine de celle d'un bois comme le pin ou le bambou. Auitrement dit, bien plus léger que la glace, le noyau de la comète flotterait sur l'océan !

Forums
Observer
Etat du ciel
Instruments
Images d'amateurs